L’acide hyaluronique : application et résultat

De nos jours, on assiste à une demande croissante des actes de médecine esthétiques. Ceci  se prouve par la présence de panoplie de techniques permettant de donner un résultat esthétiquement satisfaisant sans pour autant recourir à une hospitalisation.

Contrairement à la chirurgie esthétique ; la médecine esthétique offre un résultat naturel tout en garantissant le confort du patient, c’est-à-dire pas de suites opératoires ni des cicatrices.

Malgré que l’effet de la médecine esthétique n’est pas   mais  elle permet d’offrir un résultat optimal spécialement dans le  traitement des signes du vieillissement des cellules.

Qu’est ce que l’acide hyaluronique ?

C’est une molécule qui est présente naturellement dans notre peau, tout comme l’élastine. Elle est riche en eau et souple et assure à la peau un aspect soyeux, velouté et lisse en comblant les vides entre les différents types de cellules.

Les chirurgiens esthétiques proposent cette technique de médecine esthétique  à savoir les injections d’acide hyaluronique  pour corriger le vieillissement cutané.

Les injections d’acide hyaluronique, pour quelles rides ?

 

Avec l’âge, la peau se déshydrate, devient plus fine et se relâche. Ainsi ; de petites ridules commencent à apparaître.

Pour les femmes qui souhaitent lutter contre ces effets du vieillissement, sans douleurs, une injection d’’acide hyaluronique s’impose comme la solution. Cette technique de médecine esthétique vise à combler les rides fines et profondes sans effets secondaires (ou presque) et ses suites sont moins lourdes qu’une opération de chirurgie esthétique.

L’acide hyaluronique est principalement utilisé pour le bas du visage, pour  les sillons naso-géniens (de part et d’autre des ailes du nez jusqu’aux commissures des lèvres) et les plis d’amertume (de chaque côté de la bouche jusqu’au menton). Vous pouvez aussi avoir recours à l’acide l’hyaluronique pour le traitement des joues, des pommettes, du front ou pour les pattes d’oie. Les lèvres sont de plus en plus souvent redessinées avec de l’acide hyaluronique.

 

Évaluez ce contenu